Notre éthique

ISABELLE SAUVAGEOT

Du 29 septembre au 24 octobre 2020

À propos de l’artiste 

Petite fille d’un peintre, Isabelle Sauvageot a été immergée dans l’art dès son enfance, dessin, musique , puis plus tard photographie.

Autodidacte , trouver sa voie en peinture a été pour elle un long chemin interrompu par la pratique professionnelle de la musique ( choeur des Arts Florissants, William Christie ) .

En 2000 , elle rejoint les cours des Beaux Arts de la ville de Paris et pratique le dessin assidûment pendant 4 ans , elle apprend à structurer son travail , à trouver son propre fil créatif .

Depuis 2018 , répondant à un appel intérieur de longue date, elle s’est immergée dans la vie de peintre à plein temps .

” Mes thèmes sont nés alors que j’étais élève aux cours des Beaux Arts, nous avions des devoirs à faire : copier des gravures de Rembrandt, et puis dessiner chaque jour un croquis de ce qui est sous nos yeux , le bol du petit déjeuner, la lumière sur la transparence d’un verre , la serviette en papier . 

 j’ai eu beaucoup de joie dans cette observation du simple quotidien , mon regard de photographe capte et construit les objets tels qu’ils sont , pour moi, le réel offre une perfection des formes , des espaces et des lumières que j’aime à restituer, la peinture ou le crayon apportant les textures, une vibration colorée qui emmène ailleurs . 

Mes compositions naissent d’objets posés fortuitement ensemble par le hasard du non-rangement , c’est ainsi que les idées arrivent, en regardant la poésie de ce qui est là . Je travaille à la peinture à l’huile, et également au crayon gras que je retravaille avec de l’eau , puis à l’aide de différentes gommes je saisis les textures qu’offre la matière “.

Après une exposition personnelle à la galerie 3F située à Montmartre, puis exposée au festival du Marais Chrétien, c’est la troisième fois que Isabelle Sauvageot est invitée à exposer chez Sentô.

FREEDA MIRANDA

Née en Inde en 1980, Freeda étudie l’archéologie à l’université St. Xavier’s à Mumbai.

Installée à Paris depuis 2008, elle y découvre la céramique et l’étudie notamment au sein de l’atelier Mire, auprès de Kayoko Hayasaki et Anne-Claire Martin.

Résidente à la galerie Cavin-Morris (New York), elle s’attache à explorer différentes techniques de modelage, de tournage et de cuisson pour retranscrire au mieux les matières résultant du passage du temps.

Sa technique s’inspire de l’oxydation des métaux antiques et de l’érosion des structures minérales.

Instagram
@freeda_miranda_ceramics

MOTOKO SAIGO CERAMIST

In search of simplicity and lightness …

In his small workshop under the roofs of Paris, the Motoko Saigo pottery is handmade.

The enamels, made to measure are constantly renewed and with the contribution of chance and a high temperature cooking, each piece is different.

Both decorative and useful to enjoy the aesthetic pleasure in everyday life.

0